Dans certaines zones du département des « mesures temporaires de restrictions de certains usages sont nécessaires pour la préservation de la santé, de l’alimentation en eau potable, de la sécurité et de la salubrité publiques, des écosystèmes aquatiques et pour la protection de la ressource en eau ».

L’arrêté de la préfecture du 30 juin dernier a ainsi défini en Haute-Garonne les cours d’eau et nappes d’accompagnement concernés par ces restrictions, qui sont classés en alerte (interdiction des prélèvements pour l’irrigation agricole fixée à 2 jours par semaine selon les créneaux horaires particuliers) ou en alerte renforcée (interdiction des prélèvements pour l’irrigation agricole fixée à 3,5 jours par semaine selon les créneaux horaires particuliers).

Les secteurs classés en alerte concernent :

  • La rivière Lèze réalimentée
  • La rivière Hers-Vif réalimentée

Les secteurs classés en alerte renforcée concernent :

  • Les petits affluents de Garonne non réalimentés, secteur Onde rive gauche Garonne
  • Les petits affluents non réalimentés du système Neste, secteur Onde rive gauche Garonne

Pour chaque secteur concerné, l’arrêté définit les restrictions en matière d’arrosage, de lavage et nettoyage, de loisirs et d’activités industrielles et commerciales.Sont concernés par ces restrictions tous les usagers ayant un point de prélèvement pour l’arrosage ou l’irrigation dans les cours d’eau précités ou dans leurs nappes d’accompagnement, comme les collectivités, les professionnels agricoles et les particuliers.Ces mesures sont applicables à compter d’aujourd’hui jusqu’au 31 octobre 2023 et seront réajustables selon l’évolution des conditions hydroclimatiques.Une explication du contenu de l’arrêté est disponible à partir du lien suivant : https://atlasddt31.fr/etiages