Compte-tenu du contexte sanitaire actuel en Europe d’une part, et de l’approche de la période migratoire à risque d’autre part, la France est en situation de forte vigilance.
A ce titre, à partir de ce jour la France passe au niveau de risque « élevé » sur le territoire hexagonal.

Cette décision implique pour tous les particuliers détenteurs d’une basse-cour (poules, canards, oiseau d’ornement…), quel que soit le nombre, de :
1°) déclarer en mairie (formulaire Cerfa) ou par téléservice son poulailler
2°) claustrer ou mettre sous filets tous les animaux

L’influenza aviaire est une maladie qui touche tous les oiseaux. Dans sa forme actuelle, elle n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viandes de volailles, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire. Toutefois, elle a des conséquences économiques importantes.

Communiqué de presse du ministère de l’agriculture