Actualités

Mise à jour le 11 Octobre 2021 à 11h00

Fin de l’obligation du port du masque dans les lieux soumis à l’obligation du pass sanitaire en Haute-Garonne à partir du 9 octobre 2021.

Ainsi, en Haute-Garonne à partir du samedi 9 octobre à 00h00, le port du masque n’est plus obligatoire dans les établissements recevant du public, les lieux et les évènements dont l’accès est soumis à la présentation du pass sanitaire, sauf si l’exploitant ou l’organisateur en décide autrement.

L’arrêté préfectoral en date du 8 octobre prévoit que le port du masque de protection couvrant simultanément le nez, la bouche et le menton demeure obligatoire dans les lieux et situations suivants, quand l’accès n’y est pas soumis à la présentation du pass sanitaire :
– dans les établissements recevant du public ;
– dans les établissements recevant du public de plein air et quand les mesures de distanciations physiques de 2 mètres entre deux personnes ne peuvent pas être respectées ;
– dans les manifestations et rassemblements à caractère festif ou revendicatif de plus de dix personnes autorisés ;
– dans les marchés, brocantes, vides greniers et ventes au déballage de plein vent ou couverts .

L’exploitant ou l’organisateur conserve bien entendu la possibilité d’imposer le port du masque dans son établissement, même si l’accès à celui-ci est soumis à la présentation du pass sanitaire.

Par ailleurs, le masque reste aussi obligatoire :
– dans les espaces de transports en commun dont les quais et arrêts de bus, métro et tramway ;
– dans un rayon de 50 mètres aux abords des établissements scolaires et des crèches au moment des entrées et sorties, des lieux de culte au début et à la fin des cérémonies et des offices, et des centres commerciaux lorsque ceux-ci sont ouverts au public ;
– dans les files d’attente ;
– lorsqu’un évènement particulier engendre un flux important ou une concentration de personnes qui ne permettent pas de respecter les mesures de distanciations physiques de 2 mètres entre deux personnes.

Cette obligation ne concerne pas :
– les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
– les personnes pratiquant une activité sportive de plein air ;
– les enfants de moins de onze ans ;
– les personnes de plus de 11 ans qui pratiquent, dans des établissements dédiés, des activités artistiques dont la nature ne permet pas le port du masque et le respect de la distanciation physique.

——-

Depuis le 11 octobre 2021, la fin du port du masque obligatoire pour les élèves des écoles est étendue à de nouveaux départements, dont la Haute-Garonne.

En vertu du décret n° 2021-1298 du 6 octobre 2021, publié le 7 octobre, 21 nouveaux départements, dont la Haute-Garonne ne figurent plus dans la liste des départements où une circulation élevée de l’épidémie est constatée.

La stabilisation du taux d’incidence en-dessous du seuil de 50 pour 100 000 habitants entraîne, dans les départements concernés, un allègement des mesures permettant de faire face à l’épidémie.

Pour rappel, le protocole de niveau 1 prévoit pour les écoles :

  • Cours en présentiel en école primaire 
  • Maintien des mesures renforcées d’aération et lavage des mains 
  • Le port du masque en intérieur pour les élèves des écoles élémentaires ne sera plus obligatoire. En revanche, il restera obligatoire en intérieur pour tous les personnels.
  • Limitation des regroupements importants
  • Désinfection des surfaces fréquemment touchées une fois par jour et des tables du réfectoire après chaque service
  • Les activités physiques et sportives sont autorisées en intérieur et en extérieur sans restriction.

——-

La Direction générale des collectivités locales (DGCL) a mis à jour la Foire aux questions (FAQ) “Continuité institutionnelle et dispositions dérogatoires pour les collectivités territoriales pendant l’état d’urgence sanitaire précisant les mesures applicables aux organes délibérants des collectivités territoriales et de leurs groupement, jusqu’au 30 septembre 2021 et le régime applicable à compter du 1er octobre prochain.
_______________________________________________________________________________________

Depuis le 21 juillet :

– Le pass sanitaire sera demandé pour accéder aux cinémas, musées, théâtres, salles de spectacles et autres lieux culturels, sportifs et de loisirs lorsqu’ils accueillent au moins 50 personnes.
Ce pass sanitaire est également applicable aux foires, aux salons et aux fêtes foraines qui comptent plus de 30 stands ou attractions.
– Le pass sanitaire est demandé pour accéder aux bibliothèques à l’exception des bibliothèques universitaires, des bibliothèques spécialisées. En outre, ce pass ne s’appliquera pas aux personnes qui s’y rendent à des fins professionnelles ou de recherche.
– Le pass sanitaire n’est pas demandé dans les lieux de culte sauf pour l’organisation d’évènements culturel ou de loisir.
 – Le masque ne sera plus obligatoire pour accéder à ces lieux sauf si le préfet, l’exploitant ou l’organisateur décide de maintenir l’obligation.

Consultez le décret

– Le délai du schéma vaccinal est modifié. A l’origine, ce délai était de 14 jours après l’administration de la deuxième dose. A présent, le schéma vaccinal est complet après 7 jours suite à l’administration de la deuxième dose.
– Concernant les déplacements, levés des motifs impérieux et suppression des tests pour les personnes disposant d’un schéma vaccinal complet.

PORT DU MASQUE EST OBLIGATOIRE sur les marchés, aux abords des établissements scolaires et crèches (50 m) et lors de manifestations et rassemblements festifs

 Décret n° 2021-850 du 29 juin 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire et tableau de synthèse actualisé

Le décret consolidé est disponible sur le site de Légifrance.

Vous pouvez également consulter le tableau de synthèse des mesures actualisé au 29/06.

 

Entrée en vigueur du pass sanitaire à compter du 09 juin 2021

Pass Sanitaire


Dispositif de soutien psychologique et traumatique mis en place par la cellule urgence médico-psychologique (CUMP).

Le numéro d’appel régional du dispositif de soutien psychologique et traumatique a été réactivé par la cellule urgence médico-psychologique (CUMP) : 05.34.39.33.47 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.


Dispositifs d’alerte pour les victimes de violences conjugales et intra-familiales en période de confinement

En complément des informations qui vous ont été transmises ce vendredi 6 novembre, vous trouverez ci-dessous les dispositifs mis en place pour soutenir au mieux les femmes et les enfants qui sont victimes de violences conjugales et intra-familiales.

En cas de danger immédiat, les dispositifs d’alerte ont été adaptés pour permettre aux victimes de violences intra-familiales confinées et aux témoins de contacter les forces de sécurité intérieure.

  • Le 17 doit rester le moyen de contact à  utiliser en cas d’urgence. Il permet aux victimes de bénéficier d’une intervention rapide de la police ou de la gendarmerie et que tout soit mis en place pour les protéger.
  • La plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes, disponible sur arretonslesviolences.gouv.fr, est accessible 24h/24, 7j/7. Elle permet aux victimes de dialoguer en direct et de manière anonyme avec des policiers et des gendarmes spécialement formés et de pouvoir bénéficier d’assistance et de conseils.

Des dispositifs spécifiques ont également été mis en place pour la période de confinement :

  • Le 114 peut être contacté par les personnes victimes de violences par SMS. A€ l’€™origine destiné aux personnes sourdes et malentendantes, le 114 a été étendu, pour la période de confinement, aux victimes de violences intrafamiliales qui seraient confinées, sans possibilité de parler au téléphone.
  • Le dispositif :« alerte-pharmacies », mis en place dès le 27 mars 2020 avec le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, est reconduit. Il permet aux personnes victimes de violences intra-familiales de donner l’€™alerte, dans les 22 000 officines de métropole et d’€™outre-mer, et de saisir les forces de l’ordre si besoin, par l’intermédiaire des pharmaciens.

 communiqué de presse relatif à la lutte contre les violences intra-familiales


Mise à jour des mesures relatives à la protection de l’enfance

Le guide de protection de l’enfance en phase de reconfinement a récemment été actualisé.

Les évolutions de ce guide par rapport à la précédente version (diffusée le 2 novembre) portent sur:

  • le type de masques à privilégier ;
  • les conditions dans lesquelles certaines activités collectives peuvent être maintenues ;
  • la réorientation des personnes évaluées majeures vers les dispositifs de droit commun ;
  • l’adaptation de l’activité des services d’agrément des assistants familiaux et des services adoption.
Mairie et services municipaux

– Accueils

La Mairie de La Salvetat Saint-Gilles rouvre ses services au public.
Afin de garantir la sécurité des agents et des administrés, plusieurs règles sanitaires ont été mises en place :

  • N’hésitez pas à privilégier les échanges se font principalement par téléphone et par e-mails
  • Le port du masque est obligatoire pour accéder aux différents locaux municipaux
  • Le respect des gestes barrières est indispensable
  • Nous vous invitons à vous désinfecter les mains avant d’entrer dans les différents locaux de la Mairie, avec le gel à votre disposition
  • Il est recommandé d’utiliser un stylo personnel

Contact : Accueil 05 62 13 24 00 ou accueilmairie@lasalvetat31.com
autres services : annuaire des services

– Permanence de M. le Maire
Les permanences de M. le Maire se font uniquement pour les administrés et sur rendez-vous : contact secrétariat de M. le Maire 05.62.13.24.04 ou cabinet@lasalvetat31.com.
Les rendez-vous se dérouleront dans la Salle du Conseil.

 

Enfance, jeunesse et scolarité

– Les crèches :
Contact : Mme Vanina MENEUT 05 34 52 98 96 : vmeneut@lasalvetat31.com

– Assistantes maternelles indépendantes :
Les assistantes maternelles peuvent accueillir jusqu’à 6 enfants de moins de 3 ans.
Contact : Mme Vanina MENEUT 05 34 52 98 96 : vmeneut@lasalvetat31.com

– Relai Assistantes Maternelles :
Pas d’accueil mais une permanence administrative téléphonique est mise en place. Contact : RAM 05 34 52 98 96 : ram@lasalvetat31.com

– Maison des Assistantes Maternelles Pirouette Cacahouète :
La MAM est ouverte depuis le 14 avril.

– Jeunesse :
 Le CAJ a rouvert ses portes! Cette réouverture se fait de manière progressive  dans le respect d’un protocole établi par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse.
Ainsi, jusqu’au début des vacances d’été, le CAJ sera ouvert uniquement les mercredis et samedis après-midi (pas d’accueil les mardis, jeudis, et vendredis), de 14h à 18h (désinfection des locaux de 18h à 19h).
Deux accueils distincts seront mis en place : un accueil préadolescents, pour les jeunes âgés de 9 à 14 ans (nés entre 2006 et 2011), et un accueil adolescents, pour ceux âgés entre 15 et 17 ans (nés entre 2002 et 2005). Chaque salle pourra accueillir un groupe de 9 jeunes, accompagnés par un adulte.
Pour venir au CAJ, il sera nécessaire d’inscrire votre enfant, soit en remplissant un formulaire, soit en vous rendant à la tente d’accueil qui sera installée devant la structure.

Téléchargez les documents nécessaires pour que votre enfant puisse à nouveau être accueilli chez nous :

Séniors, personnes isolées et solidarité

– CCAS
Le portage des repas est proposé aux personnes de 65 ans et plus et/ou en situation de fragilité et/ou ne pouvant se rendre dans un commerce.
Il est proposé que les personnes bénéficient de repas du lundi au dimanche, midi et soir.
Le tarif est inchangé : 4,73 € pour les personnes non imposables, 6,25 € pour les personnes imposables. « Teneur en sel réduite » et « modérément sucré » possible. Pour bénéficier du portage des repas, merci de faire la demande 72 heures avant.
Contact : M. Romain COURBIS 05 62 13 24 08 ccas@lasalvetat31.com

Des associations locales de solidarité sont à votre disposition dans le cadre du covid-19.

  •  

– Déconfinement des personnes âgées
Les personnes âgées de plus de 65 ans sont les plus à risque de forme grave de covid-19. Il est important de les accompagner dans la période de sortie du confinement afin qu’elles puissent décider en toute connaissance de cause de leur attitude dans la reprise des interactions sociales. Certaines actions ont été mises en place dans la période de confinement au niveau territorial par les collectivités locales et les acteurs associatifs. Il apparaît nécessaire de poursuivre, soutenir et renforcer ces actions par différents moyens dans cette phase de déconfinement.

Au niveau national :

  • une plateforme pour apporter une réponse aux personnes isolées. Le Ministère des Solidarités et de la Santé a répertorié des outils susceptibles de mobiliser les différents acteurs et des ressources pour agir et intervenir au plus près des besoins des personnes âgées.
  • une plateforme de mobilisation citoyenne (réserve civique) : qui permet aux citoyens de proposer leur aide et aux différentes structures de publier une offre de mission. 8 missions prioritaires sont identifiées parmi lesquelles le lien avec les personnes isolées.
  • un numéro vert lancé par la Croix-Rouge Française : 09 70 28 30 00, ouvert 7/7 jours de 8h à 20h, qui permet aux personnes en situation d’isolement social de bénéficier de livraisons de produits de première nécessité : médicaments, nourriture ou hygiène et de bénéficier d’un soutien psychologique.

Au niveau départemental :

  • un numéro de soutien psychologique régional mis en place par la cellule d’urgence médico-psychologique du CHU de Toulouse : 05.34.39.33.47

– Conseil Départemental de la Haute-Garonne
Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, le Département s’est mobilisé pour maintenir, voire renforcer, ses aides et ses services indispensables aux plus démunis, mais également pour engager des mesures d’urgence à destination des personnes et des familles qui subissent de plein fouet les effets de la crise. Consultez le plan d'urgences sociales.

Bons solidaires du Conseil départemental : Le Département a créé un dispositif d’aide d’urgence, sous la forme de chèques de paiement, pour les achats de denrées alimentaires et de produits d’hygiène de première nécessité, à destination des foyers haut-garonnais en situation de précarité accentuée par le contexte d’état d’urgence sanitaire.
Pour les familles qui bénéficient déjà d’une aide départementale pour la restauration scolaire en collège, elles sont automatiquement intégrées à ce dispositif. Si vous êtes dans ce cas, vous n’avez aucune demande à formuler. Les bons solidaires seront livrés début mai.
Pour les familles ou personnes isolées, en situation de précarité du fait de la crise, elles pourront aussi bénéficier d’une aide de 150 € par mois sous conditions de ressources et après évaluation sociale. Fiche critère du bon solidaire
Pour faire une demande, vous avez la possibilité :
–  de téléphoner au 05 34 33 41 11​, entre 9h et 12h30 ou entre 13h30 à 16h du lundi au vendredi
–  d’envoyer un mail au bonsolidaire@cd31.fr
– de remplir le formulaire en ligne
– de télécharger le bulletin de demande

– Versement de l’aide exceptionnelle de solidarité
La crise a eu des effets délétères sur les familles modestes et les foyers les plus précaires. Une aide exceptionnelle de solidarité sera versée par l’État ce vendredi 15 mai 2020.  Plus de 380 000 foyers en Occitanie et près de 80 000 en Haute-Garonne bénéficieront de cette aide.
Elle sera versée automatiquement par les CAF, Pôle emploi et les caisses de la Mutualité agricole :
– pour toutes les familles qui touchent les Aides personnalisées au logement : 100 € par enfant dès le premier enfant et sans plafond,
– pour une personne au RSA ou pour les personnes sans emploi en fin de droit à l’allocation chômage, 150 € par foyer, et 100 € de plus par enfant.
Communiqué de presse.

– Croix rouge française
Mise en place un dispositif exceptionnel pour maintenir le lien social des personnes vulnérables isolées. L’association propose une écoute chaleureuse et rassurante de la part d’un professionnel du soutien psychologique, des informations fiables sur la situation, et la possibilité de commander des produits de première nécessité. Des « paniers nourritures » et « paniers hygiène » peuvent être commandés. La livraison, gratuite, se fait sous 48h. Concernant les médicaments, des bénévoles vous propose de récupérer vos ordonnances et d’aller chercher vos prescriptions à la pharmacie.
Ce service est proposé à toute personne confinée et isolée socialement ayant besoin de parler, d’être écoutée et rassurée ainsi qu’à toute personne vulnérable ne pouvant se déplacer pour aller faire ses courses et ou aller chercher ses médicaments.
Service 7j/7, de 8h à 20h, Numéro national : 09 70 28 30 00, plus d’informations sur le site de la Croix Rouge.

Livraison de produits alimentaires : la région Occitanie a mis en place une plateforme qui répertorie les producteurs locaux et commerçants de proximité, qui proposent la livraison à domicile.

– Protection Civile de Haute-Garonne : cette association propose ses services pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables : qu’elles soient confinées ou en situation d’isolement social : livraison à domicile de produits de première nécessité (alimentaire, pharmaceutique, etc…), du portage de repas à domicile, ou toutes autres demandes.
Contact : humanitaire@haute-garonne.protection-civile.fr – 06 19 17 02 65

– Réserve civique
Le Gouvernement lance avec la Réserve civique un outil qui permet de faciliter l’expression des solidarités. Il permet, d’une part, de recenser et de faire connaître les besoins des associations et des collectivités en bénévoles et d’autre part, à tout citoyen engagé de se faire connaître pour apporter son aide. Consultez le site de la Réserve Civique

Espace dédié aux personnes en situation de handicap : le gouvernement à mis en place une page d’information sur le COVID-19 destinée aux personnes en situation de handicap.

Liste des numéros utiles du Conseil Départemental

Santé

– Recommandations en matière d’aération, de ventilation et de climatisation en période d’épidémie de Covid-19
Selon Météo France, la prochaine saison estivale pourrait représenter des conditions plus chaude que la normale, propice à la survenue de “vagues de chaleur”. Ainsi, le territoire métropolitaine pourrait se retrouver soumis simultanément à une circulation active du Covid-19 et à des vagues de chaleur durant cette période estivale.

En période d’épidémie de Covid-19, les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent de s’appliquer. En effet, comme l’a indiqué le Haut-Conseil de Santé Publique dans son avis du 6 mai 2020, « il n’y a pas d’incompatibilité entre les mesures barrières recommandées pour la maîtrise de la diffusion du virus et les actions recommandées dans le Plan National Canicule (PNC). Aucune ne peut être invalidée. Certaines cependant doivent être adaptées du fait du contexte Covid-19 ». Il s’agit notamment des mesures relatives à la ventilation et la climatisation.

Consultez la fiche de recommandations en matière d'aération, de ventilation et de climatisation en période d'épidémie de Covid-19. Elle traite de l’aération régulière des bâtiments, des systèmes de ventilation naturelle ou mécanique, des systèmes de climatisation et des dispositifs d’épuration de l’air. Vous pouvez également consulter le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

– Remboursement des tests sérologiques
Les tests sérologiques permettent de rechercher des anticorps spécifiques produits par le système immunitaire en réponse à un agent infectieux.
Ils déterminent si une personne a déjà été infectée. Arrêté du 27 mai 2020 portant modification de la liste des actes et prestations mentionnée à l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale (diagnostic biologique de l’infection par le SARS-CoV-2).

– 39 66 “Allô docteur”  : numéro pour contacter un médecin de garde la nuit (à partir de 20h), le week-end et les jours fériés partout en Midi-Pyrénées.

114 : numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants. Ce numéro gratuit est accessible par SMS (pour les personnes victimes de violence)

– Fermeture des centres de consultation COVID-19 : En cas de symptômes, adressez-vous à votre médecin traitant qui vous précisera les modalités de consultations.

– Un petit mot des médecins de La Salvetat Saint-Gilles : télécharger au format dépliant 3 côtés ou au format affiche

Les médecins de la Salvetat Saint-Gilles vous informent : Pour tous les salvetains:
En cas de symptômes il faut appeler en priorité son médecin traitant.
Tous les médecins de la Salvetat Saint-Gilles ont organisé leur cabinet pour que les patients sains ET covid-19 soient reçus avec du matériel adapté et des horaires dédiés (pour protéger tout le monde).
Pour cette raison, toutes les visites se font sur Rendez-Vous.
Tous les patients appelant pour des symptômes de COVID-19 seront reçus (même si ce n’est pas leur médecin traitant).
La permanence de soins est assurée le samedi matin  par les docteurs Rey, Despoix, Ancey, et Naassens. Le reste du temps, les personnes doivent contacter le médecin de garde au 3966.
Le 15 est à contacter directement en cas de difficultés respiratoires sévères.
Tous les médecins sont organisés pour la téléconsultation.
Précision : Dans la mesure du possible, il faut éviter, pour ceux qui le peuvent, les déplacements en bus en cas de toux ou de rhinite même sans fièvre.
[Ce communiqué a été réalisé par la coordination médicale des médecins de La Salvetat Saint-Gilles]
La réorganisation des hôpitaux et des méthodes de consultation des médecins généralistes et spécialistes pour faire face à l’épidémie de Covid-19 ne doit pas empêcher le recours aux soins pour d’autres motifs : c’est particulièrement important pour les patients qui souffrent d’une pathologie chronique pour laquelle ils sont habituellement suivis (diabète, insuffisance cardiaque, cancer, suivi psychiatrique par exemple) ou pour les patients qui ont besoin d’un suivi spécifique ou non programmé lié à une autre situation médicale (suivi d’enfant et vaccination, suivi de grossesse, accident domestique et traumatismes par exemple).
Pour ce faire, il convient de prendre contact sans tarder avec son médecin traitant et de préciser que la demande ne concerne pas l’infection Coronavirus. Communiqué de presse rappelant l'importance de la prise ou du maintien des rendez-vous médicaux

– Les sages-femmes de la Salvetat Saint-Gilles assurent leurs activités.

Dispositif de soutien psychologique : Dans la crise à laquelle nous sommes confrontés, chacun peut se trouver fragilisé psychologiquement. Un dispositif de soutien psychologique est mis en place par la cellule d’urgence médico-psychologique des hôpitaux de Toulouse à l’attention des professionnels de santé, des patients, de leurs familles et de manière générale pour la population. Un numéro unique est mis en place à l’échelle de la région Occitanie : 05 34 39 33 47

– Numéro vert Enfance & Covid : Parents, futurs parents et pro petite enfance, 160 professionnels bénévoles sont joignables du lundi au samedi de 10h00 à 18h00, pour vous accompagner au quotidien dans cette période difficile au 0805 827 827.

Plus que de l’écoute : des informations, des idées, des pistes d’action concrètes. Tous ces bénévoles sont formés à l’attachement et à la psychologie positive.

Informations générales sur le covid-19 : le grand public dispose d’une plateforme téléphonique nationale joignable au 0800 130 000 (appel gratuit – 7/7 jours) ou via www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

– Urgences dentaires : Chaque patient est invité à contacter d’abord son dentiste habituel. Mais pour ceux qui n’ont pas de dentiste, il est aussi possible de composer directement le 09 705 00 205 (7j/7, de 8 heures à 18 heures).

– Pharmacie de garde : 3237 ou sur le site www.3237.fr

– Urgences vétérinaires : 3115 (7j/7, 24h/24)

Assurance maladie : Dérogations et organisations mises en place dans le cadre du COVID 19 et Comment l'Assurance Maladie de la Haute Garonne garantit la continuité de service.

Masques de protection : Concernant les mas­ques de protection, il faut dissocier de­ux initiativ­es :

  • Celle du gouvernement, qui suite à l’annonce du Président lundi dernier, promet de fournir un masque grand public à chaque Français d’ici le 11 mai. Sur ce sujet, nous sommes dans l’attente des consignes de l’Etat.
  • Celle des collectivités locales.Tous les masques ayant été reçus et mis sous pli, la distribution s’effectue Vendredi 29 Mai, directement dans vos boites aux lettres. Cette distribution peut paraître tardive, cependant nous avons dû faire face à un retard dans la livraison de notre commande. De plus, la Commune a fait le choix de procéder à la distribution des masques uniquement dès la réception complète de la commande, afin que tous les salvetains aient leur masque en même temps.Chaque pli contient deux masques. Il est prévu un masque par adulte ou enfant né jusqu’au 31/12/2008.
    Cette distribution est assurée par 20 équipes constituées de bénévoles associatifs, de personnel municipal volontaire et d’élus. Nous les remercions par avance pour leur contribution solidaire.
  • Nous vous rappelons que le port du masque ne dispense pas des gestes barrières. Restez prudents. Nous comptons sur votre civisme.
Violences intrafamiliales

Différents dispositifs d’alerte ont été mis en place pour les victimes des violences intrafamiliales, notamment durant la période de confinement :

  • l’engagement du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens pour permettre aux victimes de se rendre dans la pharmacie la plus proche de leur domicile, où elles seront accueillies et où l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre.
  • le 3919, numéro d’écoute national pour les femmes victimes de violence, reste opérationnel et une écoute à distance a été mise en place. La ligne est ouverte du lundi au samedi de 9h à 19h.
  • le 119, numéro d’appel pour l’enfance en danger, continue à être joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en priorisant les appels d’enfants.
  • la plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes mise en place par le ministère de l’Intérieur pour signaler des violences et pouvoir bénéficier d’assistance et de conseils est pleinement opérationnelle, disponible sur https://arretonslesviolences.gouv.fr/. Elle reste active 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et permet de dialoguer avec des forces de l’ordre formées aux violences sexistes et sexuelles de manière anonyme et sécurisée. Chacun peut diriger les victimes de violences conjugales vers cette plateforme, plus adaptée à la période.
  • possibilité d’envoyer un message au numéro suivant : le “114″ pour une alerte discrète par SMS, dispositif gratuit accessible 24h/24, 7j/7.
  • CeLViC : cellule de lutte contre les violences conjugales créée par la compagnie de Toulouse-Mirail. Il est préconisé d’appeler le 05 62 87 10 64, pour fixer un rendez-vous dans leurs locaux, à votre domicile ou bien dans un endroit neutre et discret. Les enquêteurs sont en mesure d’accueillir dans les locaux de la brigade de gendarmerie à Villeneuve-Tolosane (31490) toutes personnes victimes de violences conjugales, 7 jours sur 7, le matin entre 08H30 et 11h30 puis l’après-midi entre 14h30 et 17h30.
    Mail : cgd.toulouse-mirail+celvic@gendarmerie.interieur.gouv.fr
  • création de points d’accueil pour lutter contre les violences conjugales en Haute-Garonne : toutes les informations

Les forces de l’ordre restent pleinement mobilisées dans leur combat contre les violences intrafamiliales. Il convient de rappeler que pour tout cas de danger grave et immédiat, avec nécessité d’une intervention sur place, il convient de contacter les services de première urgence : Le 17 est évidemment à la disposition des victimes et doit impérativement être le moyen de contact utilisé en cas d’urgence. Il permet une action rapide de la police ou de la gendarmerie et que tout soit mis en place pour protéger la ou les victimes.

Liste des associations d’aide aux victimes : 

  • Associations spécialisées violences faites aux femmes
    – Association pour l’initiative autonome des femmes (APIAF) (Toulouse) : 05 62 73 72 62
    – Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) (Toulouse + permanences) : 05 34 31 23 31
    – Du côté des femmes (Muret) : 05 34 63 16 74
    – Femmes de papier (Saint-Gaudens) : 05 61 89 43 07
    – Olympe de Gouges (Toulouse) : 05 62 48 56 66

  • Associations généralistes d’aide aux victimes
    – Association Commingeoise de Contrôle Judiciaire Socio-Educatif (ACCJSE) (Saint-Gaudens) : 06 81 35 72 61
    – France Victimes 31 (Toulouse + permanences) : 05 62 30 09 82

  • Association spécialisée auteurs de violences
    – AVAC : 05 61 21 05 28

  • Association spécialisée contraception, IVG, sexualités
    – Planning Familial (Toulouse) : 05 61 25 54 17

  • Des associations locales de solidaritésont également à votre disposition

Un dispositif de soutien psychologique est également mis en place par la cellule d’urgence médico-psychologique des hôpitaux de Toulouse à l’attention de la population : numéro unique 05 34 39 33 47.

Informations diverses

Déclaration d’impôt 2020 sur les revenus 2019 : report des dates limites, modification du calendrier de dépôt, déclaration automatique, déclaration en ligne, retrouvez toutes les informations sur le site officielle de l’administration française.

– Interdiction de déplacement des gens du voyage : dans le cadre du confinement, les gens du voyage ne sont pas autorisés à changer d’aire de stationnement et doivent rester sur celle sur laquelle ils se trouvent.

Tisséo : Depuis le lundi 11 mai 2020, Tisséo a mis en place des actions et une communication, pour que le déconfinement se fasse dans les meilleures conditions.

Réseau liO Arc-en-Ciel : le Conseil départemental de la Haute-Garonne, en accord avec la Région Occitanie, maintient un plan de transport minimum qui permet, à tous les usagers munis de l’attestation dérogatoire renseignée à cet effet, d’effectuer à titre gratuit les déplacements autorisés. Les services maintenus sur chaque ligne sont consultables sur le site du Conseil départemental de la Haute-Garonne

Interruption provisoire du chantier de déploiement de la fibre optique en Haute-Garonne : Plus d'informations

– Parution du journal municipal “Vivre à la Salvetat” : Compte tenu de la période de confinement et du report de la date de mise en place du nouveau conseil municipal et de la désignation du maire et de ses adjoints, la date de parution du prochain numéro de “Vivre à la Salvetat” n’a pas encore été fixée. En tout état de cause, le journal municipal devrait paraître dans les semaines suivant la mise en place du nouveau Conseil Municipal.